Comment contrôler ses coûts de transport ?

» Blog » Logiciel de transport & TMS » Comment contrôler ses coûts de transport ?

Si l’exécution des opérations transport est complexe, la maîtrise de leurs coûts l’est tout autant. Au même titre que la gestion opérationnelle des flux, le contrôle des achats de transport reste essentiel dans le maintien budgétaire et financier de la supply chain des entreprises. Quel que soit le type d’acteurs ou d’activités opérées, quels sont les moyens et outils pour parvenir à la juste maîtrise de ses coûts ?

La supply chain se compose d’une multitude de prestations d’achats transport passées chaque jour à travers le monde. Qu’il s’agisse du mode maritime, aérien ou routier, ces flux donnent lieu à des transactions qu’il convient de gérer et contrôler au quotidien. Un phénomène d’autant plus complexe du fait de la mondialisation des échanges et de la réactivité imposée par le marché. Leur maîtrise est donc primordiale, non seulement dans la collaboration avec ses partenaires et le service rendu aux clients, mais également dans un souci d’optimisation des coûts dédiés.

Simulation tarifaires, automatisation du contrôle des factures, groupages des commandes en camion ou conteneurs sont parmi les actions à mettre en œuvre pour y arriver. Et pour accompagner les acteurs de la supply chain tout au long du cycle de vie de l’achat transport, le TMS ou Transport Management System s’illustre comme un outil clé.

cost-control

Le TMS, clé de voûte du contrôle des coûts de transport

Transporteurs, commissionnaires de transport, transitaires… Réunis autour d’un logiciel dédié, tous ces acteurs échangent de façon transparente, fluide et sécurisée autour des tarifs, des achats et des coûts du transport. Car derrière chacun des ordres de transport passés sur une supply chain, se trouve un tarif négocié entre le chargeur et le transporteur. Etabli et consultable sur un logiciel de transport de type TMS, il peut ainsi être vérifié, contrôlé, validé et intégré au fur et à mesure par chacune des parties prenantes de l’opération. L’intérêt pour les acheteurs de transport est multiple puisque ces derniers sont en mesure de lancer en temps réel des demandes de cotation, de contrôler les coûts associés et donc plus généralement de suivre leur budget dédié sur un seul et même outil, de façon automatisée et fluide.

 

Un logiciel transport pour réduire les coûts de vos opérations

Parce que chaque acteur du transport tient un rôle bien précis tout au long de la chaîne de valeurs, DDS Logistics a donc développé, pour chacun d’entre eux, des outils spécifiques à leurs activités, permettant de suivre les opérations mais aussi d’en contrôler les coûts.

Contrôler les risques financiers des commissionnaires de transport

Pour les commissionnaires de transport, un outil tel que le TMS DDS Freight permet de contrôler les risques financiers et de calculer sa marge directe et répartie. Au moyen d’un logiciel de transport dédié au fret, les commissionnaires de transport sont ainsi en mesure de valoriser leurs achats prévisionnels, de comparer à leurs prévisions les factures reçues, d’effectuer des recherches de prévisions d’achats par prestataire, de générer des facturations multidevises mais également des provisions, le tout de façon entièrement automatisée.

calcul-revient

Calculer le prix de revient import par produit pour les importateurs

Parallèlement, afin de servir les importateurs, les centrales d’achats et les industriels qui s’approvisionnent auprès de fournisseurs à l’international, DDS Logistics a également développé l’outil DDS Import. Outre ses modules dédiés à l’order management et au track&trace, la solution DDS Import offre des fonctionnalités de pré-facturation et de contrôle des coûts des prestations à la fois logistique et transport. Elle permet par ailleurs de réaliser le rapprochement des factures de marchandises ainsi que l’émission des paiements par lettre de crédit. Ses utilisateurs disposent enfin d’un calcul du prix de revient import par produit.

Permettre au chargeur de définir le plan de transport optimal, au meilleur prix

Côté chargeurs, DDS Shipper, grâce au groupage automatique des commandes et à la sélection des schémas et prestataires de transport les plus adaptés, permet de calculer et de sélectionner le meilleur plan de transport, en fonction de plusieurs critères : qu’il s’agisse du prix ou du taux de service. Les pré-factures des prestations sont automatiquement calculées et peuvent être contrôlées par les transporteurs directement dans l’outil. Enfin, ses fonctions de simulation et comparaison des tarifs garantissent au chargeur le choix optimal dans la sélection de vos partenaires.

Une hausse de la productivité synonyme d’économies pour les transporteurs

Au travers d’un outil digital tel que le TMS ou bien d’une plateforme collaborative de digitalisation du transport telle que Join2ship, les transporteurs peuvent recevoir automatiquement leurs ordres de transports, gagnant ainsi en productivité et en efficacité. Grâce à la solution Join2ship, leurs créneaux de chargement et de déchargement sont fixés via le planning de leurs donneurs d’ordres, peuvent être modulés en cas d’aléas facilitant ainsi la collaboration avec leurs clients et les factures sont ensuite émises automatiquement. Un gain de temps à tous les niveaux permettant une optimisation globale.

supply

Des coûts contrôlés pour une optimisation globale des opérations de transport

Ainsi, quel que soit le rôle tenu au sein de la supply chain, la digitalisation des opérations de transport permettent non seulement de contrôler mais aussi et surtout de réduire significativement le coût du transport. Pour preuve, à la mise en place d’un TMS, la réduction des budgets d’achats transport s’évalue entre de 5 et 15 %.

Une supply chain transport vertueuse à tous les niveaux

Mais la réduction des coûts ne s’arrête pas là. Elle s’accompagne, au moyen d’outils de type TMS ou d’une plateforme collaborative, de gains de productivité accrus sur les opérations quotidiennes, facilitant la collaboration avec les partenaires, la réactivité face aux aléas, l’obtention de KPI’s, la maîtrise de son impact environnemental et in fine l’amélioration continue du service rendu aux clients.

Télécharger l’article