Comment réduire l’empreinte carbone des transports de marchandises ?

» Blog » Blog » Comment réduire l’empreinte carbone des transports de marchandises ?

La planète entière est en urgence climatique. Réduisons notre empreinte carbone !

Suite aux accords de Paris et au protocole de Kyoto, la loi européenne sur le climat a fixé l’horizon 2050* pour atteindre la neutralité carbone. L’environnement demeure l’un des défis majeurs de la logistique d’ici 2030. Objectif : la réduction de près de 60 % des émissions de CO2 (Valeur de référence : 1990). Ces préoccupations environnementales concernent l’ensemble de la Supply Chain. Réduire l’empreinte carbone des transports de marchandises requiert des ajustements au sein des différents modules de la logistique de votre entreprise.

Réduire l’empreinte carbone dans les transports : ça correspond à quoi exactement ?

Pour parvenir à la neutralité carbone, il convient de compenser les émissions de gaz à effet de serre (GES) d’un secteur donné en les réduisant ou en les annulant par une autre activité. Cette compensation est possible au niveau communautaire grâce au système européen d’échange de quotas d’émission (SEQE).

Au sein de votre entreprise, ce système de compensation est également possible en interne. L’UE doit être climatiquement neutre en 2050. Et cet effort passe inéluctablement par le secteur du transport. Il est responsable de près de 30 % des émissions totales de CO² dans l’Union Européenne. Les ¾ proviennent du transport routier. Le secteur de la logistique, qui représente 5 % du PIB de l’UE, doit par conséquent radicalement œuvrer dans ce sens. Les efforts** demandés aux différents acteurs sont intenses et requièrent des modifications au sein des Supply Chain Management (SCM) des entreprises.

Optimiser les transports de marchandise avant l’échéance carbone de 2050

Quand on évoque la chaîne logistique, le premier levier écologique qui vient à l’esprit concerne le transport lui-même.

Les files de camions roulant sur les autoroutes sont bien entendu dans tous les esprits. Les paramètres comme le gabarit du véhicule, le taux de chargement des véhicules et notamment les retours à vide, la vitesse moyenne, le temps de fonctionnement des moteurs frigo sont à prendre en compte le tout dans un contexte d’augmentation constante des échanges et de la mobilité.

Automatiser l’organisation de vos transporteurs par le logiciel TMS DDS Shipper vous permet d’agir sur votre émission grâce à une gestion agile et digitalisée de :

  • vos flux,
  • des camions,
  • et des chargements.

En calculant avec exactitude votre plan de transport ainsi que vos chargements, vous réduisez le nombre de camions. Le choix de transporteurs adaptés respecte votre politique verte :

  • véhicules renouvelés et modernisés utilisant des énergies renouvelables,
  • pneumatiques adaptés,
  • bridage des boites de vitesse robotisée,
  • ou encore l’informatique embarquée et autres méthodes.

La prise de rendez-vous effectuée de manière précise réduira également le temps d’attente et le surpeuplement de véhicules au sein de vos entrepôts. Cela aura une répercussion sur les gaz à effet de serre.

Le cas des approvisionnements en import : réduction des GES impossible ?

Dans le cadre d’approvisionnement à l’international, et surtout hors UE, maîtriser tous les aspects écologiques de la chaîne logistique s’avère rapidement un casse-tête. Mais reste obligatoire selon la législation. Afin de ne pas vous arracher les cheveux en tant que dirigeant ou gestionnaire logistique, la meilleure solution est d’utiliser des outils digitaux et agiles.

La solution DDS Import permet de recueillir l’ensemble des données en provenance de l’étranger et en conséquence de les maîtriser. Vous pouvez de ce fait suivre l’organisation du fret, qu’il soit :

  • maritime,
  • aérien,
  • ou routier

Et aussi suivre le volume de vos produits. Sa solution Track and Trace représente un véritable indicateur pour suivre la totalité de performances des flux logistiques

La plateforme collaborative Join2Ship s’avère une solution très intéressante pour réduire l’émission des gaz à effet de serre dans la chaîne de logistique. Doté de cet outil, vous groupez les expéditions et vos réceptions. Vous choisissez les transporteurs, notamment en fonction de leurs performances écologiques. Elle permet également un partage facilité des différents documents officiels de transport, dont ceux attestant les mesures de CO².

Le calcul des taux de CO²facilité par Green Move

Les conditions européennes de réduction de l’empreinte carbone obligent chaque direction logistique à :

  • mesurer,
  • tracer,
  • et réduire les émissions de CO2.

Notre calculateur Green Move  (connecté au calculateur EcoTransIT World https://www.ecotransit.org/fr – une méthodologie scientifique construite avec des instituts de recherche indépendants) est la solution idéale et agile pour entreprendre ces actions tout au long de la Supply Chain.

Le calculateur s’intègre parfaitement dans votre stratégie écologique et durable en vous permettant de construire votre démarche RSE Fiscalité Carbone. Et ainsi répondre aux obligations réglementaires. L’optimisation de vos flux logistiques est ainsi assurée en amont, au niveau de vos fournisseurs, au sein de vos entrepôts et en aval vers les clients. Vous pouvez mesurer vos données environnementales, grâce aux métriques récupérées par le logiciel sur votre SCM. L’ensemble ainsi récolté et réuni constitue un véritable outil de synthèse et d’aide à la décision.

Réduire votre impact sur l’environnement sera facilité par le prévisionnel de vos émissions CO², calcul réalisé à partir des données issues des logiciels TMS présents sur votre chaîne logistique.

La digitalisation de la Supply Chain au service du développement durable

Une partie des différents leviers pour réduire l’empreinte carbone réside dans le choix de vos prestataires et de leurs modes de fonctionnement comme :

  • le biocarburant,
  • le flotte hybride et électrique,
  • le réduction des kilomètres à vide,
  • les pneumatiques à innovation verte,
  • les capteurs de pression des pneus…

Obtenir les informations nécessaires en temps réel de leur part sur leurs modes de fonctionnement est possible avec l’automatisation de la Supply Chain par les logiciels TMS. Réduire l’empreinte carbone des transports de marchandises est obligatoire pour toute entreprise de logistique avant 2030 pour le premier palier et pour 2050 pour le second.

DDS Logistics vous aide à réduire votre empreinte carbone

Combiner des logiciels TMS tels que DDS Shipper, DDS Import ou la plateforme collaborative Join2ship avec le calculateur Green Move, assure la maîtrise et l’anticipation de l’ensemble des émissions de gaz à effet de serre. Vous pouvez demander une démonstration de nos outils digitaux.

 

*Loi européenne sur le climat

**Commission européenne