L’intérêt d’un logiciel TMS pour gérer son transport et piloter ses commandes

» Blog » Logiciel de transport & TMS » L’intérêt d’un logiciel TMS pour gérer son transport et piloter ses commandes

Soulignée par la crise et démocratisée par le développement de solutions dédiées, l’importance du bon pilotage des opérations de transport doit également s’accompagner d’une maîtrise et d’un suivi tout particulier des commandes transportées. Focus sur l’intérêt de mettre en place un logiciel TMS pour piloter non seulement son transport mais surtout ses commandes.

Les intérêts et les solutions d’un enjeu au cœur de la satisfaction client.

Ces dernières années, de nombreuses plateformes de pilotage des flux transport ont vu le jour. Digitales et accessibles, elles ont ainsi participé à démocratiser le sujet transport et à mettre en lumière son intérêt stratégique dans la chaîne de valeurs.

Gestion du transport et pilotage des commandes via un logiciel TMS

Et si de plus en plus d’entreprises s’intéressent enfin à ses questions d’organisation et de visibilité, cela reste néanmoins sous un angle centré sur l’opération physique du transport de marchandise d’un point A à B, prenant ainsi le risque d’occulter la question majeure : où se trouve non pas le camion ou le conteneur mais la commande de mon client ? Le véritable sujet n’étant pas de suivre le transport mais bien les produits qui s’y trouvent.

Les trois niveaux d’enjeux liés au pilotage des commandes dans la gestion du transport grâce à un logiciel TMS

1 > Agréger commandes et moyens de transport pour une optimisation complète de la supply chain

De plus en plus étendue et complexe, la supply chain se constitue d’une multitude de flux et d’opérations requérant, au niveau international, différents moyens de transport. Routier, maritime, ferroviaire ou bien encore aérien, ils se succèdent parfois les uns après les autres avant d’arriver au client final.

Dans cette multitude d’opérations, parvenir à d’établir un lien entre les produits composant une commande et le ou les moyens de transport utilisés s’avère majeur. Un logiciel de gestion transport tel que le logiciel TMS DDS Shipper dispose de cette capacité à intégrer le portefeuille de commandes et de l’associer avec l’ensemble des entités de transport qui compose le flux.

2 > Assurer une traçabilité end-to-end du transport et des commandes

La crise l’aura une nouvelle fois démontré. La traçabilité et le suivi des commandes sont des éléments primordiaux dans la bonne exécution de sa supply chain. Au-delà du transport, il convient donc d’être en mesure de tracer et suivre l’avancement de la production des marchandises par son fournisseur ainsi que des dates à laquelle ces dernières seront disponibles. Les outils digitaux robustes permettent ce positionnement et ce suivi à la commande, de façon indépendante du transport. Qu’il s’agisse d’une traçabilité en amont ou en aval de ce dernier.

Plus encore, c’est tout une traçabilité end-to-end qui doit s’effectuer sur la chaîne de transport. Chaque maillon doit être suivi tout en redonnant une visibilité de bout en bout du produit. Se joue alors un double enjeu de tracing : celui de consolider la visibilité issue de plusieurs segments du transport ainsi que du suivi des commandes.

3 >Évaluer plus finement les coûts et les émissions de CO2

À ces enjeux, s’associent bien évidemment ceux relatifs aux coûts. Au-delà du simple prix d’une unité de transport, le logiciel TMS met en lumière la valeur réelle du process, ramenant le coût de transport au produit. Et pour cause, cette donnée permet d’obtenir une véritable visibilité sur le prix de revient complet du produit, réparti sur plusieurs étapes de transport et donc des modes de calcul différents. À titre d’exemple, un premier segment en camion complet sera divisé sur la base du nombre de palettes, tandis qu’un flux aérien se verra facturer au volume.

Grâce à un outil de contrôle de gestion tel que le logiciel TMS, il est ainsi possible d’évaluer un coût transport ramené aux produits y compris dans des schémas complexes. Un calcul qui s’adapte également à celui des émissions de CO2 et permet ainsi d’obtenir une vision carbone au produit, même sur des schémas complexes.

Des bénéfices multiples et profitables à l’ensemble de la supply chain

Le bénéfice le plus évident s’illustre comme celui de la satisfaction client. En pilotant la gestion du transport avec une vision précise sur les commandes, il est possible de répondre, à tout moment, à la question majeure des clients : où se trouve mon produit ?

Mais les bienfaits sont également internes puisqu’une visibilité au produit permet de mieux maitriser ses stocks, de réduire in fine ses stocks de sécurité.

Enfin, qu’il s’agisse des stocks, des coûts ou bien encore d’impact environnemental, une meilleure connaissance des flux au détail et un pilotage optimisé des commandes permet tout simplement d’analyser au mieux sa supply chain et d’y effectuer les choix de gestion les plus stratégiques et profitables pour l’ensemble de ses acteurs.

Télécharger l’article !

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Les solutions digitales pour remettre en route sa supply chain 
Lever les freins à la mise en place d’un TMS Logistique
Les 10 questions à se poser pour choisir son TMS

Tags : , , , ,