Supply Chain Management : qu’est-ce que c’est ?

» Blog » Blog » Supply Chain Management : qu’est-ce que c’est ?

La généralisation de l’externalisation a rebattu les cartes de l’approvisionnement : la chaîne logistique n’est plus un simple « moyen », elle est devenue l’épine dorsale des entreprises. Dans sa nouvelle configuration, la chaîne d’approvisionnement est portée par des enjeux stratégiques qui dépassent largement les seuls leviers de la technique et du transport.

Aujourd’hui, une bonne gestion de la chaîne logistique suppose d’être en mesure de livrer le bon produit, à la bonne personne, au bon moment. Tout en maîtrisant ses coûts et en garantissant la qualité. C’est tout l’objet du Supply Chain Management : passer d’une gestion saccadée et statique à une gestion dynamique et continue, basée sur l’échange d’informations. Afin de gagner en efficacité et en cohésion pour répondre aux enjeux d’un monde qui tourne de plus en plus vite.

Qu’est-ce que le Supply Chain Management ?

Le parcours d’un produit n’est jamais pris en charge dans son intégralité par la même entreprise. De nombreuses entités interviennent nécessairement tout au long de cette route, exerçant le plus souvent comme des sous-traitants pour l’entreprise qui vend le produit.

Or, dans ces conditions, la continuité de l’approvisionnement peut être mise à mal lorsque ces différentes entités ne parviennent pas à communiquer entre elles. Avec des conséquences concrètes pour les clients. Et aussi pour l’image de marque de l’entreprise auprès de laquelle les achats ont été réalisés.

Si le processus d’approvisionnement est une chaîne, et que chaque intervenant en représente un maillon, on comprend qu’une unique faiblesse peut remettre en cause l’intégrité de toute la structure. Il est donc essentiel de s’assurer de sa solidité.

C’est là qu’entre en jeu le Supply Chain Management (SCM). L’expression « Supply Chain » désigne la chaîne d’approvisionnement, ou chaîne logistique. Il s’agit donc de prendre en charge avec efficacité la gestion de la chaîne logistique d’une entreprise.

En ce sens, le SCM recouvre l’ensemble des moyens, méthodes, ressources et outils destinés à optimiser le pilotage de la chaîne globale d’approvisionnement depuis son origine (le premier fournisseur) jusqu’à sa finalité (le client).

Cette démarche de Supply Chain Management vise à garantir la solidité de la chaîne logistique en considérant le processus dans son intégralité, dans le but de servir au mieux le client final. Cela, en s’appuyant sur trois paramètres :

  • la qualité,
  • le délai,
  • le coût.

L’échange d’informations comme clé de voûte de la chaîne logistique

Le nerf de la guerre en matière de logistique, c’est l’échange d’informations.

Traditionnellement, les échanges logistiques se résument aux documents les plus fondamentaux :

  • bon de commande,
  • livraison,
  • facture.

On n’anticipe pas. Pas de communication sur d’éventuels soucis de fabrication ou d’acheminement non plus. On n’indique pas qu’on manque de stock. Le fournisseur sait qu’il doit fournir X produits. Mais il ne s’inquiète plus de ce qu’il en advient une fois ceux-ci sortis de l’usine. Le transporteur ne vérifie pas la conformité des produits et se contente de les amener d’un point A à un point B ; etc.

Chacun s’organise en fonction de ce qu’il sait, et de ce qu’il peut, sans avoir conscience qu’il est un rouage essentiel d’un engrenage plus vaste.

Le résultat, c’est une chaîne logistique dont la cohérence peut être remise en cause à tout moment. Avec, au bout du compte, des clients insatisfaits en raison de :

  • un problème de qualité,
  • délai,
  • réactivité,
  • ou coût.

Dans le cadre du Supply Chain Management, tous les intervenants sont en communication avec l’entreprise qui manage la chaîne logistique. Et veille ainsi à la satisfaction du client final. Le processus est piloté de bout en bout. Ce qui contribue à garantir la qualité, à rationaliser les stocks, et à répondre aux besoins des acheteurs dans les meilleurs délais. Avec, à la clé, une satisfaction maximale.

Voilà pourquoi la gestion de la Supply Chain s’adresse en priorité aux entreprises dont la chaîne d’approvisionnement est longue et compte plusieurs sous-traitants.

Des outils pour prendre en charge la gestion de la Supply Chain

Pour consolider cette chaîne en fluidifiant les communications, le Supply Chain Management s’appuie d’abord sur des outils. Les bons outils. Ceux-ci sont employés pour :

  • Collecter des informations tout au long de la chaîne d’approvisionnement.
  • Traiter ces informations efficacement (à l’aide de fonctionnalités de prévision, d’ordonnancement, de planification étendue, de gestion des approvisionnements…).
  • Partager l’information auprès des acteurs internes et externes concernés par la chaîne logistique.
  • Mesurer les performances pour viser une optimisation continue des processus.

Les outils utilisés dans le cadre du Supply Chain Management sont, par exemple :

  • un TMS chargeur,
  • la plateforme collaborative dédiée au transport,
  • l’outil de Supply Chain import ou de Freight Forwarding,
  • un logiciel d’achat international,
  • etc…

Gestion de la chaîne logistique : une optimisation globale du processus

On aurait tort de résumer le Supply Chain Management à une simple approche matérielle. Même si cette dimension est fondamentale ! Tout comme la digitalisation, la mise en place d’un management de la chaîne logistique ne se limite pas à l’implémentation d’outils logiciels, à leur utilisation par les collaborateurs et les intervenants, et à la gestion technique des flux.

Au-delà des outils, le Supply Chain Management se caractérise par une volonté d’optimiser l’ensemble des processus de gestion de la chaîne logistique, y compris dans ses dimensions humaine, concurrentielle, qualitative et communicationnelle.

Par exemple, le SCM est tout entier un facteur décisif de l’avantage concurrentiel des entreprises, qui valorisent l’innovation et la réactivité pour répondre aux besoins de leurs clients, plutôt que de compter sur le seul argument du prix. C’est que la satisfaction des acheteurs est loin de se baser uniquement sur une affaire de coût – c’est pourquoi le Supply Chain Management est si déterminant.

À travers la gestion de la chaîne logistique, il s’agit surtout de changer d’approche logistique. De globaliser la vision du processus. De sorte que la production, autrefois cloisonnée et orientée produit, devient ouverte, souple et orientée client.

Dans ce but, chaque maillon de la chaîne logistique doit servir le même projet global, être en phase avec les objectifs commerciaux et les moyens à mettre en œuvre pour les atteindre.

C’est, en somme, tout le modèle de chaîne de valeur qui doit être revisité à la lumière du Supply Chain Management. Êtes-vous prêt à tout changer pour gagner en efficacité et booster votre taux de satisfaction client ?